Elodie HOULLIER, chargée du PLUi Côte Landes Nature

Elodie HOULLIER, chargée du PLUi Côte Landes Nature
Les délégués communautaires ayant pris la compétence PLUi (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal) en début d’année, ont ouvert un poste au 1er juillet 2018.

Elodie Houllier, urbaniste de formation, intègre les services de Côte Landes Nature avec une bonne connaissance du territoire.

Elodie, présentez-vous. Pourquoi avoir choisi Côte Landes Nature ?

Durant 8 ans, j’ai travaillé au Conseil Départemental des Landes dans la conduite des études préalables aux projets d’aménagement ainsi que dans le suivi des documents d’urbanisme par le Département. J’ai également été associée à l’élaboration du Schéma d’Aménagement des Landes 2040.

J’ai ensuite rejoint l’Agence Départementale d’Aide aux Collectivités Locales (ADACL). J’ai fait de l’assistance à maîtrise d’ouvrage sur le territoire des communautés de communes du Pays Morcenais, de Mimizan et de Côte Landes Nature. J’ai notamment travaillé sur les PLU de Lévignacq et Léon.

J’ai postulé à la Communauté de communes car je souhaitais changer d’échelle d’intervention, être davantage au contact des élus et des problématiques locales.

.

En quoi consiste votre poste ?

J’intègre le pôle DSAT (Droit des Sols et Aménagement du Territoire) dirigé par Hélène Fabre.

En tant que chargée de mission PLUi, mon objectif à court terme est de prescrire le PLUi. Je dois tout d’abord mener une réflexion sur l’organisation et le lancement de la procédure qui devrait durer 3 à 4 ans.

Mon rôle est de mettre en place une dynamique de travail et de collaboration avec les élus afin de faire émerger un projet politique qui leur appartient.

Ce PLUi devra être compatible avec les orientations du Schéma de Cohérence Territoriale et définira des règles, des droits à bâtir à l’échelle parcellaire.

En parallèle, j’aurai en charge les évolutions intermédiaires des documents d’urbanisme locaux.

C’est un poste très intéressant qui nécessite un travail minutieux et collaboratif.