Zoom sur le plan de déconfinement du gouvernement

Zoom sur le plan de déconfinement du gouvernement
Le 28 avril 2020, le Premier Ministre Edouard Philippe a présenté devant l’Assemblée Nationale le plan de déconfinement du gouvernement dans le cadre de la crise sanitaire due au Covid-19.

La stratégie nationale annoncée repose sur 3 axes :

  1.  L’adaptation : Sans vaccin ni traitement, sans immunité collective, « nous allons devoir vivre avec le Covid-19
  2. La progressivité : l’épidémie peut repartir ; aussi est-il nécessaire de prendre des mesures progressives « semaine par semaine »
  3. La différenciation géographique : le virus circule de façon hétérogène créant des situations différentes entre les territoires ; aussi les autorités locales pourront adapter la stratégie nationale.

Une stratégie adaptée

Elle s’articulera autour d’un triptyque « Protéger / Tester / Isoler » :

  1. Protéger : il convient d’adopter tous les comportements permettant d’éviter la contamination (gestes barrières et distanciations sociales, port obligatoire du masque dans les transports en commun). Les maires et les préfets seront au cœur du dispositif. Les entreprises sont invitées à équiper leurs salariés.
  2. Tester : à partir du 11 mai, 700 000 tests virologiques seront disponibles chaque semaine, à partir du 11 mai et l’ensemble des laboratoires seront mobilisés (Remboursement à 100% du prélèvement); tous les contacts d’une personne testée positive seront eux aussi testés et le cas échéant isolés.
  3. Isoler : les personnes testées positives seront isolées soit à leur domicile, soit à l’hôtel selon un plan défini par les préfets et les collectivités locales. L’isolement devra être expliqué, consenti et accompagné. Afin de reconstituer toute la chaine des contacts, un outil numérique de type Stop covid sera utilisé (l’identité de la personne ne sera pas connue). L’outil une fois prêt, sera soumis au vote des députés.

Une stratégie progressive

  • Le déconfinement programmé le 11 mai pourrait être repoussé si le confinement se relâchait
  • Si tout est prêt alors une nouvelle phase démarrera du 11 mai jusqu’au 2 juin
  • Fin mai, on statuera sur la réouverture des cafés et des restaurants
  • Le déconfinement se fera par étapes

 Une stratégie différenciée

A partir du 7 mai, une carte de France sera établie par département en fonction de trois critères : le taux de nouveaux cas de coronavirus sur 7 jours ; la capacité hospitalière en réanimation ; le système local de tests. 3 catégories de départements seront alors distinguées selon les possibilités de circulation autorisées : vert, orange et rouge. Des changements de couleurs seront possibles au fil du temps.

Vie quotidienne des Français

Ecole

  • Le 11/5 réouverture des écoles maternelles et élémentaires sur base du volontariat
  • Le 18/5 dans les départements en vert, réouverture des classes de 6e et 5e
  • Fin mai : décision pour les lycées (lycées pro en 1er).
  • Les classes seront ainsi organisées : moins de 15 élèves par classe ; règles barrières ; Masques pour les enseignants et les personnels. Pas de maques pour les maternelles et élémentaires ; masques pour les collégiens.
  • Réouverture des crèches avec 10 enfants maximum (plus si des mesures sont mises en place ne pas se croiser) ; port du masque grand public obligatoire pour les professionnels de la petite enfance.

Reprise de la vie économique

  • « Maintenir le télétravail partout où c’est possible au moins pendant les 3 prochaines semaines »
  • Pour réduire le nombre de personnes dans les transports et dans les entreprises, il convient d’encourager la pratique des horaires décalés.
  • Le port du masque grand public sera obligatoire dès lors que les règles de distanciation ne peuvent être respectées
  • Le dispositif d’activité partielle sera prolongé jusqu’au 1er juin puis progressivement réduit pour les entreprises en difficulté
  • Les commerces réouvriront le 11 mai à l’exception des cafés et restaurants ; les marchés seront de nouveau autorisés sauf si les maires et les préfets considèrent que les règles de distanciation et d’hygiène ne peuvent être respectées.
  • La réouverture des magasins sera encadrée par un cahier des charges strict (limitation du nombre de personnes pour limiter les flux ; port du masque grand public recommandé pour les personnels et les clients, etc.).
  • L’ouverture des centres commerciaux supérieurs à 40 000m² sera décidée par les Préfets

Transports 

Les déplacements interrégionaux ou interdépartementaux devront être justifiés par des motifs impérieux, professionnels ou familiaux.

Vie sociale

  • Il sera de nouveau possible de circuler librement dans un rayon de 100 km de son domicile. Au-delà, les déplacements devront être motivés par des raisons impérieuses, familiales ou professionnelles
  • Les personnes âgées et fragiles n’auront pas à justifier leur sortie mais devront prendre des précautions
  • L’activité physique individuelle est à nouveau permise au-delà des limites actuelles mais la pratique des sports collectifs, de contact ou en salles couvertes n’est pas autorisée.
  • Les bibliothèques-médiathèques, les petits musées pourront réouvrir le 11 mai.
  • Les grand musées, les théâtres, les cinémas et les salles des fêtes resteront fermés jusqu’au 2 juin
  • Les plages seront inaccessibles au public au moins jusqu’au 2 juin;
  • Les événements rassemblant plus de 5 000 participants ne pourront se tenir avant le mois de septembre.
  • Les lieux de culte pourront rester ouverts mais les cérémonies  ne sont pas souhaitées avant le 2 juin (sauf décès dans la limite de 20 personnes)
  • Les mairies continueront à proposer le report des mariages.
  • Les rassemblements sur la voie publique ou en privé seront limités à 10 participants.