De beaux projets pour 2018

De beaux projets pour 2018
Les délégués communautaires se sont réunis ce vendredi 6 avril 2018 à Taller pour voter le budget primitif 2018.



En préambule, la parole a été donnée à Yves DAGUERRE, Directeur Général des Services en poste à la Communauté de communes depuis le 1er mars 2018 en remplacement de Paul LEVERBE.

Avec une grande connaissance du territoire, Yves Daguerre s’est engagé devant les élus à porter leurs projets et à traiter l’ensemble des dossiers de manière équitable.

La parole a ensuite été donnée à Sophie THOMAS, Vice-Présidente en charge de l’enfance jeunesse et à Floriane LACAULE Responsable du service. Ensemble, elles ont présenté les grandes lignes d’une Charte d’orientation élaborée en concertation avec les élus et les structures éducatives du territoire. Douze objectifs ont été fixés pour accompagner les jeunes de 0 à 30 ans et les familles. Trois d’entre eux, identifiés comme prioritaires, seront intégrés dans les Projets EDucatifs Territoriaux communaux :

- Objectif 1 : renforcer l’accueil de la petite enfance sur le territoire

- 2 : accueillir les enfants et les familles de façon égalitaire

- 3 : accompagner les parents dans leur fonction parentale.

Cette charte sera soumise à la signature des dix Maires de Côte Landes Nature.
Fiscalité 2018

Pour 2018, il n’y aura pas d’augmentation de la fiscalité directe des ménages (Le taux d’imposition reste à 9,4% pour la Taxe d’Habitation, 1,56% pour le Foncier Bâti, et 2% pour le Foncier Non Bâti) ni de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (16,30%). Par contre, compte tenu de la baisse des bases de la Cotisation Foncière des Entreprises (avec notamment la fermeture des Etablissements DARBO à Linxe), le taux de la CFE a été porté à son maximum : 24,58% contre 23,94% en 2017.

Budget primitif 2018 de Côte Landes Nature

Le BP de la Communauté de communes, préparé en Commission des Finances le 30 mars dernier, s’élève à 11.537.116,43€ en section de fonctionnement, et à 4.161.343,53€ en investissement. A noter pour cette année 2018 l’intégration de l’EPIC Tourisme et du Syndicat Mixte des Rivières du Marensin et du Born.

En dépenses de fonctionnement, les charges à caractère général prévoient la location de véhicules électriques et d’Algécos. De nouveaux emplois sont également prévus pour exercer au mieux les nouvelles compétences de l’intercommunalité (PLUI, ADS, Adjoint d’animation). Les Attributions de Compensation restent inchangées cette année mais une Commission Locale d’Evaluation des Charges Transférées se réunira avant l’été pour réétudier la question.

Aux recettes de fonctionnement traditionnelles s’ajoutent la Taxe de Séjour et la Taxe GEMAPI.

En investissement, des lignes supplémentaires sont inscrites :

Un Centre technique abritant les services exploitation de la Communauté de communes et du Syndicat des Rivières va être implanté sur la ZAE du Percq à Linxe. 1.200.000€ sont ouverts en crédit.

Est également budgété le financement d’études pour la construction d’un nouveau siège social pour Côte Landes Nature et l’aménagement d’une pépinière de bureaux d’entreprises.

Engagée dans un programme pluriannuel de construction de voies vertes, la Communauté de communes réalisera cette année la voie verte reliant le bourg de Vielle à celui de Saint-Girons. Elle va également lancer des études concernant une piste entre Lit et Saint-Julien-en-Born. Côte Landes Nature s’engage enfin à prendre en charge la piste départementale Saint-Julien-en-Born -Contis.

Afin d’accompagner les Associations Communales de Chasse Agréées dans leur gestion de déchets de venaison, la Communauté de communes prévoit la création de parcs de stockage avec des containers hermétiques.

Pour faire face à l’ensemble de ces dépenses d’investissement, en sus des dotations et subventions, un emprunt de 1.599.000€ sera contracté.

Le budget primitif de Côte Landes Nature a été adopté à la majorité (2 abstentions).

 

Autres questions à l’ordre du jour

Ont été votées à l’unanimité : la candidature au dispositif GEOLANDES de lutte contre les plantes envahissantes, la convention avec le SITCOM (concernant l’aménagement d’une station d’accueil d’un container enterré à Léon et la mise à disposition de quatre containers enterrés à Saint-Julien-en-Born), l’adhésion au service remplacement du CD40, les délégations de compétence du Président afin de faciliter la gestion courante administrative de l’EPCI.

La question de la dissolution du Comité Technique et du Comité d’Hygiène de Santé et de Sécurité au Travail communs au CIAS et à l’EPCI a suscité davantage de discussions. Décidés en 2014 lors des élections professionnelles, ces deux comités connaissent dans les faits quelques difficultés car les métiers exercés et les problématiques rencontrées divergent trop.  Les débats se sont orientés notamment sur le ressenti et les avis du personnel. Deux élus ont voté contre ces dissolutions, quatre se sont abstenus.

Concernant le déploiement très haut débit, Côte Landes Nature poursuit sa participation financière au programme numérique porté par le SYDEC à hauteur de 270.000€.

 .

Télécharger les délibérations de cette séance